viernes, 21 de junio de 2013

La troisième phase

La troisième phase est vraisemblablement la pire de toutes. Après avoir survécu à la première et quand le corps croit enfin avoir tout surpassé et est prêt à se la couler douce, c'est alors que surgit la troisième phase, la phase du cafard, la phase où non seulement tu broies du noir sinon que tu en avales tellement que le noir  finit par t'engloutir toi et ton espoir de revoir la lueur de l'espoir.

Mais c'est seulement une phase, un petit cauchemar aux yeux ouverts, une opération à l'âme réalisée à vif, sans anesthésie, ou tout bonnement une réaction chimique gâchée.

Heureusement, dans quelques heures, tout aura fini. Parce que moi je voudrais déjà  tout oublier. Et ça aussi c'est du futur antérieur.